Romain Brante, Ostéopathe à Savigny-le-Temple

Le Patio, 14 rue Alfred de Musset, 77176 Savigny-le-Temple
06 30 05 63 98
Disponible de 10h à 16h
 

Romain Brante, Ostéopathe à Savigny-le-Temple

 
Disponible de 8h à 20h
 
06 30 05 63 98
 
Le Patio, 14 rue Alfred de Musset, 77176 Savigny-le-Temple
Romain Brante
Ostéopathe à Savigny-le-Temple

Conseils, exercices et étirements

Lorsque vous venez de vous faire mal, vous n’arrivez pas toujours à obtenir un rendez-vous chez votre ostéopathe dans la journée. Mais que faire en attendant d’être reçu par ce dernier ?

C’est là que ça se complique… Certaines personnes de votre entourage vont vous dire d’appliquer du chaud, d’autre du froid…

Voici donc quelques explications pour vous aider à savoir si dans votre cas, il faut appliquer du chaud ou du froid.

Il faut du froid !

L’apparition aigue de la douleur provoque en générale une inflammation. C’est une réaction naturelle du corps qui a une visée immunitaire en réponse à une agression ou un traumatisme.

Elle se manifeste par cinq signes:

érythème (rougeur)
œdème (gonflement)
Sensation de chaleur (… chaud)
Douleur qui semble pulser
Altération du fonctionnement de l’organe touché, dans le cas d’une articulation, ce sera une perte de mobilité.
Si on regarde de plus près la zone inflammée subit une augmentation du volume sanguin et une diminution de la vitesse du flux sanguin. Le but est d’évacuer les cellules mortes et les toxines tout en apportant les éléments nécessaires à la guérison (globules blancs…)

Voici donc grossièrement ce qu’est une inflammation, un phénomène naturel qui vise à guérir une partie du corps agressée.

Le problème est que l’œdème comprime les fibres nerveuses présentes dans la zone ce qui provoque des douleurs.

Appliquer du froid va permettre de contribuer à diminuer l’œdème et  la douleur. Il peut être appliqué via une poche de glace, ou un sac de petit pois surgelé, placé dans une serviette pour ne pas mettre en contact direct avec la peau.

Pour garder un effet bénéfique il ne faut pas mettre du froid plus de 20 minutes mais il est possible de renouveler l’opération, plusieurs fois par jours

Il faut du chaud !

La chaleur elle permet d’augmenter la circulation sanguine donc d’apporter du sang supplémentaire aux tissus ce qui va permettre d’augmenter l’arrivée d’oxygène et d’éléments nutritifs tout en en évacuant les toxines produites par le muscle (acide lactique notamment).

Ce qui au final décontracte le muscle. La chaleur sera donc opportune lors de douleurs musculaires provoquées par du stress, le maintien d’une mauvaise position, lors de crampes ou de courbatures.

C’est également parfois pratique pour des douleurs chroniques, ou  avant de faire un effort. L’application du chaud pourra se faire via un bain, ou une bouillote. Attention aux brulures en plaçant un linge entre la source de chaleur et la peau. On peut augmenter l’effet en massant le muscle.

En résumé

Les blessures sportives, les œdèmes, ecchymose, douleurs aigues, précises, nécessitent de la glace tandis que les douleurs plus diffuses, chroniques, crampes, courbatures seront plus réceptives au chaud.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.